C00

From SAS
Jump to: navigation, search


Jusqu'à Poincaré (1889) nous avons connu un univers physique, biotique, psychique et historique perméable à la dialectique de la raison logique.

L'incomplétude mathématique (problème à n corps, physique quantique, relativités, théorème de Goëdel) nous a fait percevoir que l'architectonique complexe en chaos déterministe commune à ces quatres modes fondamentaux était diktyque (du grec diktyos "nature de ce qui est en réseau")

Nous en avons approché la nouveauté comme la complexité d'une architectonique, dont la modélisation nous sera facilitée par la vicariance cérébrique :

  • de l'informatique, inventée pour répondre à cette complexité,
  • puis, à l'instar de notre pensée en partageant la nature polylectique, de sa propre diktyalisation (tissu multimatique) répondant à la banalisation d'approches :
  • (1) "tout tiers considérés (statistique) ou inclus (agorique)", et,
  • (2) abductiques (inférences "intellitionnelles" du "moins éloigné" des informations connues/sues par ailleurs) qui en résultent.